L’ENSEIGNEMENT DANS L’EMPIRE COLONIAL FRANÇAIS : LE CAS DE LA CÔTE D’IVOIRE

David ZIRIGNON

Dir. A. Lauba et F. Rideau

Cette thèse s’inscrit dans le cadre de l’enseignement colonial dans l’empire colonial français mais plus précisément sur une ancienne colonie de la France qui est la Côte d’Ivoire. Par le biais de cette thèse, est mise en place une panoplie historiographique et juridique sur l’enseignement colonial dans cet empire colonial français et, plus largement, sur la « mission civilisatrice » telle qu’elle fût pensée et mise en oeuvre en Côte d’Ivoire. Des premiers grands rapports légitimant « l’oeuvre scolaire » et produits à l’époque coloniale, en passant par la phase d’accumulation des années 1950-1990, jusqu’aux dernières thèses qui proposent une histoire plus sociale de l’enseignement colonial, le paysage historiographique et juridique a profondément évolué. Les travaux les plus anciens montrent l’importance des débats consacrés à la question de l’adaptation du système métropolitain à la situation coloniale. Quant aux travaux les plus récents, ils suggèrent des pistes nouvelles, sur les relations entre enseignement public et missionnaire, sur les questions linguistiques, ou sur les connexions entre situation coloniale et métropolitaine. De cet état des lieux forcément lacunaire, ressort l’impression d’un champ de recherches déjà très riche, et actuellement renouvelé.

Recherche

Menu principal

Haut de page